Qu’attendent les singes, de Yasmina Khadra ****

quattendent-les-singes

” Merveilleusement maquillée, les cheveux constellés de paillettes, les mains rougies au henné avec des motifs berbères jusqu’aux poignets, on dirait que le drame l’a cueillie au beau milieu d’une noce.
Dans ce décor de rêve, tandis que le monde s’éveille à ses propres paradoxes, la Belle au bois dormant a rompu avec les contes.
Elle est là, et c’est tout.
Fascinante et effroyable à la fois.
Telle une offrande sacrificielle… ”

Une jeune étudiante est découverte assassinée dans la forêt de Baïnem, près d’Alger. Une femme, Nora Bilal, est chargée de mener l’enquête, loin de se douter que sa droiture est un danger mortel dans un pays livré aux requins en eaux troubles.
Qu’attendent les singes est un voyage à travers l’Algérie d’aujourd’hui où le Mal et le Bien se sentent à l’étroit dans la diablerie naturelle des hommes.

Si vous allez sur le site de la FNAC – par exemple – pour jeter un oeil à l’avis des lecteurs, vous ne trouvez rien que de très prévisible. Ou bien c’est très mauvais (une étoile), pour ceux qui ne peuvent accepter la critique de l’état pitoyable dans lequel se trouve l’Algérie aujourd’hui malgré toutes ses richesses. Ou bien c’est excellent (cinq étoiles) parce que cet écrivain (oui c’est un homme) écrit quelque chose de très fort avec une maîtrise de la langue française peu ordinaire. Une enquête policière chez ceux qui sont au-dessus des lois. Et rien ne se passe comme prévu ni comme le veut la morale. C’est décoiffant (pour ceux qui peuvent encore être décoiffés). Du début à la fin. Un livre policier vraiment pas comme les autres.