The Words in my Hand, de Guinevere Glasfurd ****

Les mots

Les mots entre mes mains, en français*. Ceux qui suivent mon blog depuis un moment savent que j’aime les romans historiques. Celui-ci est d’un genre très particulier. C’est l’histoire d’une très jeune domestique employée chez un éditeur hollandais et qui se laisse séduire par l’illustre français de passage à Amsterdam, René Descartes. De cette amour nait une petite fille, Francine. L’histoire est racontée par Helena elle-même, avec la compréhension, la vision d’une fille de la campagne un peu plus intelligente et éduquée que la moyenne (c’est une autodidacte), à une époque et dans une société où les seuls êtres humains sont les hommes et l’intolérance est la loi. Helena Jans a vraiment existé. Elle et Descartes ont vraiment une liaison, qui a duré au moins une décennie. Par la voix d’Helena on découvre l’homme Descartes. Et la dureté des moeurs de l’époque qui obligent les protagonistes à vivre de cachette en cachette. C’est un roman, mais c’est encore un roman historique suffisamment bien travaillé pour que toute l’histoire, même dans tout ce qui n’est pas documenté, paraisse possible, plausible, vraie.

Helena Jans van der Strom n’est pas une servante comme les autres. Quand elle arrive à Amsterdam pour travailler chez un libraire anglais, la jeune femme, fascinée par les mots, a appris seule à lire et à écrire. Son indépendance et sa soif de savoir trouveront des échos dans le coeur et l’esprit du philosophe René Descartes. Mais dans ce XVIIe siècle d’ombres et de lumières, leur liaison pourrait les perdre. Descartes est catholique, Helena protestante. Il est philosophe, elle est servante. Quel peut être leur avenir ?
En dévoilant cette relation amoureuse avérée et méconnue, Guinevere Glasfurd dresse le portrait fascinant d’une femme lumineuse, en avance sur son temps, et révèle une autre facette du célèbre philosophe français.

*Je remarque en passant que le ebook de la version française est à 11€, quand la version anglaise est à 2€. Cherchez l’erreur.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s