Chemin de Compostelle, étape n°16

Imaginez une randonnée de 14-15 km, en une seule ligne droite, sans aucun dénivelé, plat de chez plat (j’exagère à peine, on a du se farcir une montagne hollandaise, dix mètres à monter au milieu de toute cette ligne droite), pas une maison, presque pas d’arbres, blé à gauche, blé à droite, aucun village traversé. Après quelques kilomètres sur le goudron en hors d’oeuvre au départ, pour se mettre en jambes. C’est l’essentiel de l’étape du jour, Carrión de los Condes – Teradillos de los Templarios, 26,3 km, dont 17,2 km entre Carrión et le premier village, Calzadilla de la Cueza, genre 12 habitants, trois vaches et six canards. Juste sauvé par le bistrot à l’entrée, et sa spécialité: la tortilla au jambon. Même les oranges n’arrivent pas jusque là, j’ai du me contenter d’une boisson reconstituée (au pays de l’orange, beurk). Rien à raconter, donc je passe au quart d’heure culturel: Teradillos de los Templarios appartenait à l’ordre des templiers, dont les membres se sont fait chauffer les pieds par l’inquisition jusqu’au dernier. Il faut dire que “l’Ordre des pauvres chevaliers du Christ”, créé par deux chevaliers français pour protéger les pèlerins après les premières croisades en 1119, était devenu beaucoup trop puissant et trop riche (notamment en France). Après avoir été pendant deux siècles le principal ordre de chevalerie du Moyen-âge, l’ordre est interdit par le roi de France en 1307, et sept ans plus tard son dernier grand-maître meurt sur le bûcher.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s