Chemin de Compostelle, étape n°12

Une étape à oublier. 26 kms, dont au moins 60% sur le goudron ou le ciment des trottoirs. Des routes secondaires, certes, mais des routes quand même et les pieds n’aiment pas. Ensuite, quand je me suis retrouvé sur le premier trottoir, en zone industrielle, j’ai vite trouvé un panneau indiquant “Burgos centre, 10 km”. Interminable. Mes collègues marcheurs de Bayonne, retrouvés au diner hier soir puis à la réception de mon hôtel à Burgos, m’ont avoué qu’après 2km de trottoirs ils ont pris le bus jusqu’au centre. “Tricheurs”, je leur ai dit ! Mais moi je vais reposer mes pieds cet après-midi pour visiter la ville demain. Eux ils repartent tout de suite, leur temps étant compté. Il fera beau, encore plus qu’aujourd’hui. 4° au départ ce matin, j’étais content d’avoir bonnet gants de laine, et 16° à l’arrivée, en t-shirt.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s