Daddy’s gone a-hunting, de Mary Higgins Clark ***

MHC-daddy

“Une chanson douce”, c’est le titre en français de ce n-ième roman de celle qui est, depuis cinquante ans, la grande dame du roman policier (et de suspense, souvent) américain.

Kate gît, inconsciente et grièvement brûlée, sur un lit d’hôpital. La jeune femme a réussi à échapper aux flammes qui ont ravagé, en pleine nuit, la manufacture familiale de meubles anciens et le bâtiment attenant où étaient stockées de précieuses antiquités. Simple accident ? Pour la police qui enquête sur la l’explosion à l’origine de l’incendie, Kate est suspecte : que faisait-elle là à une heure si tardive, elle qui travaille aujourd’hui pour une des plus grandes sociétés d’audit ? Pour innocenter sa sœur, Hannah est décidée à aller chercher sous les cendres la clé de cette inquiétante énigme. Au risque de découvrir un dangereux secret… La douce mélodie du passé devient vite entêtante quand la reine du suspense nous entraîne au cœur d’un fascinant mystère familial, hanté par un tueur sans scrupules.

Pas grand chose à en dire. MHC connait toutes les ficelles pour écrire un livre facile à lire. Si elle avait fait du suspense une spécialité, ici il n’y en a pas. Ni de grande surprise, non plus, quant à savoir qui est le méchant de l’histoire. Mais bon, ça se lit vite, c’est gentil… après tout, elle a fêté ses 90 ans, la dame, il ne faut plus lui demander de danser le rock !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s