Le Pic Saint Loup par les crêtes

BAVÉ ! J’en ai bavé. 10 kms. 670m de dénivelé. Rien d’exceptionnel tout ça. Sauf que dans le dénivelé, il y avait de sacrées marches, des passages très très près du vide, et surtout des parties dans le caillou, en montée ou en descente, qui était de l’escalade. Certes, avec beaucoup de prises pour se tenir, mais quand même, nos randonnées pépères ne nous ont pas habituées à ça. Je me suis coincé deux fois la chaussure dans les cailloux, avec toutes les peines du monde pour la ressortir. Je me suis écorché de partout. Au moins je n’ai pas atterri trois fois sur les fesses – pierre qui roule… – comme certain compagnon d’aventure. Mais je rentre cassé de chez cassé, mal au dos, mal aux cuisses, mal aux genoux, je n’ai plus une fois, mais deux fois 35 après tout. Une fois pleuré, reste que cette ballade était superbe. Soleil, ciel clair, des vues extraordinaires, un peu trop de mistral quand même, et plusieurs centaines de personnes qui montent au Pic Saint Loup par la voie normale, personne sur la notre, on apprécie. Beau dimanche. Merci Francis.

Quelques photos:

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s