A place called freedom, de Ken Follett ***

51cWedeps4L._SX323_BO1,204,203,200_

“Le pays de la liberté”, en français, est un roman historique de Ken Follett qui date un peu, puisque sorti en 1995. Je suis paresseux, évidence, mais si je n’ai rien écrit sur ce blog depuis un moment, c’est que je n’ai rien trouvé à lire qui me plaise vraiment. Le Ken Follett fait – un peu – figure d’exception, parce que s’il est fait d’une bonne dose de “roman à l’eau de rose”, il est aussi fait d’une sacré dose de roman historique, entre la misère des mineurs britanniques (écossais dans le livre), véritables esclaves blancs (plutôt noirs en fait) de grands propriétaires qui règnent en maîtres absolus, au-dessus des lois… et beaucoup d’autres choses, comme la vie de ces riches-là, la vie du port de Londres, l’immigration aux Etats-Unis (la Virginie) et donc la confrontation avec l’autre esclavage, encore une histoire d’hommes traités moins bien que les chiens, le courage de la fuite, l’espoir d’une vie meilleure et tout est bien qui finit bien dans le meilleur des mondes après quand même mille et une péripéties. On ne s’ennuie pas. Donc c’est une bonne lecture.

un ebook lu sur mon Kindle.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s