La fille du train, de Paula Hawkins ****

lafilledutrainDepuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte.
Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Adaptation cinématographique (sortie : 26 Octobre 2016)

Un policier inclassable. En anglais les policiers sont classés comme “mystery and/or suspense”. On a beaucoup des deux ici, dans une construction assez originale basée sur les récits ou journaux intimes entremélés de trois femmes, comme des pièces d’un grand puzzle qui s’emboitent, se complètent, pour éclairer peu à peu le mystère jusqu’au dénouement. Il n’y a pas de héro, de personnage totalement sympathique, mais au contraire des gens très imparfaits, voire franchement antipathiques. Le succès du bouquin tient donc plus dans le style, l’écriture et le mystère lui-même. On tourne les pages pour savoir…

Lu en livre de poche (anglais, “The Girl on the Train”)

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s