Ainsi vint la nuit, d’Estelle Surbranche ***

ainsi-vint-la-nuit-d-estelle-surbrancheEt vous, que feriez-vous si 8 kilos de cocaïne atterrissaient entre vos mains ? Matthieu et Romain, deux surfeurs étudiants, ne mettent pas longtemps à répondre à la question : monter un bizness qui rapporte une montagne de fric. Tout semble si facile… Sauf que la marchandise appartient à un gang serbe, particulièrement à cheval sur la notion de propriété et peu sourcilleux sur les méthodes de leur tueuse favorite, Nathalie. Plus dangereuse encore, Paris la nuit, ses fêtes, les paillettes des clubs et ses amours illusoires, qui corrompent l’amitié, les corps et la raison. Une seule personne peut encore arrêter le massacre : la capitaine Gabrielle Levasseur… si elle arrive à s’affranchir des fantômes qui la hantent.

Je regarde toujours les critiques et avis de lecteurs quand je prépare mes commentaires. Cette fois je suis tombé sur une perle. Pour le journal Elle, la journaliste Nathalie Dupuis écrit, je cite: “le mélange entre les horreurs de la guerre en Tchéchénie, la déchéance de deux garçons attirés par l’argent facile et la psychologie trouble de ses héroïnes, en fait l’un des polars les plus attirants du Printemps”… Sauf qu’il n’est à aucun moment fait mention de Tchéchénie dans le roman, mais des génocides au sein de l’ancienne Yougoslavie. Le reste: la déchéance, plutôt plongée en enfer, de deux surfeurs, et les psychologies plus que perturbées, à juste titre, des deux héroïnes, l’une flic l’autre tueuse professionnelle, ce sont en effet quelques uns des ingrédients d’un polar bien noir et assez réussi. Loin de l’intrigue à la manière d’Agatha Christie, on surfe (sic) dans le monde violent de la drogue et de l’argent sale qui finance les criminels de guerre. Premier roman étonnant d’une jeune femme qui a plusieurs vies, entre monde de la mode, musique (elle est aussi DJ) et vie nocturne… Quand a-t-elle trouvé le temps d’écrire une telle histoire?

En course pour le Prix des lecteurs de BU & LU, manifestation viticulturelle de la Librairie AB de Lunel, avec le concours des médiathèques du Pays de Lunel. 3ème livre lu (sur 10) et le meilleur jusqu’ici.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s