Automn Killing, de Mons Kallentoft***

mons-automneUn autre excellent auteur de polars du grand nord. Bref, un suédois. Très grand nord pour nous. Et très original aussi. Le flic, c’est une femme, Malin Förs. Dans les clichés du polar, la femme est intuitive et le supérieur, toujours un homme, la rappelle à l’ordre pour la ramener “aux faits, aux faits”. Le supéreur de Malin est bien un homme – la surprise ne va pas si loin que ça – mais il est plutôt satisfait des “intuitions” de Malin. Qui sont plus que des intuitions puisque Malin Förs, c’est la Jeanne D’Arc suédoise: elle entend des voix. Celles des morts bien sûr. Donc, de temps en temps dans le bouquin on trouve une ou deux pages en italique: ce sont les morts qui essaient de communiquer avec Malin. On ne tombe quand même pas dans la facilité puisque le mort ne dit jamais qui l’a tué, mais il est quand même à l’origine des “intuitions” malinesques. Ajoutez des flashbacks – retour sur l’enfance d’un des personnages par exemple – et vous avez les grandes lignes du style Kallentoft. Cela reste facile à lire. Et le personnage de Malin Förs est à la fois complexe (alcoolisme, célibat, mère d’une ado, etc.) et attachant. Les livres de Mons Kallentoft sont publiés en français par les éditions du Serpent à Plumes. J’avais acheté le mien en Afrique du Sud, donc en anglais, et je l’avais oublié…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s