Vernon Subutex, tome 1, de Virginie Despentes *

Vernon_Subutex_tome_1« Les hôtels les trains première classe les restaurants de fruits de mer les trajets en taxi le champagne au petit déjeuner. »

Je n’ai oublié ni une virgule ni un point. De la « littérature » en tas. Un tas de mots. Un tas de personnages. Ramassis de vedettes de la musique branchée de merde aux stars du porno. Des amoureux de la nuit, ces monsieur-madame-tout-le-monde qui peuvent se permettre de fréquenter les super soirées parisiennes où tout se consomme. Les bobos parisiens adorent Vernon Subutex et sa créatrice. Les ploucs provinciaux préfèrent les bons auteurs et les belles histoires. Parce qu’ici circulez il n’y a pas d’histoire. Le disque vinyle ne se vend plus, ô surprise, et Vernon perd son boulot, son appart, sa vie d’avant pour tourner SDF. Et c’est TOUTE l’histoire parce qu’après cette idée il n’y a rien qu’un interminable défilé de personnages tous d’intérêt super limité, le ramassis dans lequel on se perd. Page après page il ne se passe rien. Ce livre est une logorrhée. Et ce n’est que le tome 1 d’une série de trois (pour l’instant, parce qu’avec un tel succès on ne sait jamais). Merci j’ai donné. Je n’irai pas plus loin.

Kindle ebook