Strange Affair, de Peter Robinson***

aarobinsonEn lisant ce livre, trouvé – j’avais épuisé mon stock – dans la bibliothèque de l’Hotel Valmer (Seychelles), je découvre un écrivain plus que prolifique que j’ignorais totalement, et son héro, le détective Alan Banks. L’intro me révèle que c’est la 15ème de la série, et Wikipedia ce matin m’informe que sept autres volumes ont été publiés depuis ! Strange Affair a été pblié en français sous le titre Etrange affaire, comme c’est étrange (Le Livre de poche no 31101, 2008).

Sur le répondeur de l’inspecteur Banks, un message de son frère : « Rappelle-moi vite… C’est une question de vie ou de mort…» Mais Roy est injoignable et Banks décide de partir pour Londres à la recherche de ce frère businessman qu’il connaît peu. Parallèlement, dans le Yorkshire, sa collègue Annie Cabbot, chargée d’élucider le meurtre d’une jeune femme, découvre dans la poche du cadavre un papier portant le nom et l’adresse de Banks : pour Annie et pour Banks, qui n’a trouvé à Londres qu’un appartement vide, les deux affaires sont évidemment liées…
Avec son personnage de flic déprimé, amateur de jazz et de bon whisky, Robinson s’impose comme un des auteurs majeurs du polar contemporain.

C’est bien fait. Bien qu’il ait aujourd’hui la nationalité canadienne, pays où il a émigré après ses études, Robinson fait partie de la grande famille du roman policier British. Rien d’équivalent chez nous, mais on s’en f… , la diversité et le nombre de bons écrivains outre-manche (et plus au nord) suffit amplement pour remplir les rayons des passionnés de cette littérature.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s