Autour du lac de la Rouvière —

chapelledeGuy
Chapelle de Pise et olivier. La photo de la rando, par Guy Beauthauville.

Pas d’étoiles pour cette rando, parce que je ne m’auto-note pas. J’ai organisé cette randonnée, perturbée une première fois (et reportée) pour cause de grosses pluies juste avant et trop de gadoue dans les chemins. Et perturbée aujourd’hui encore, sous un ciel bleu magnifique et une température de printemps… par un chasseur imbécile. Une battue était en effet organisée sur une partie de notre parcours, et l’individu en question nous a affirmé que nous ne pouvions pas passer au travers d’un petit massif, sur notre route, avant 15 heures (il était 12h45). Nous avons donc décidé de faire demi-tour. Pour découvrir peu après que la battue était terminée à 13h. Merci M. le chasseur. Voilà qui fait progresser les relations entre chasseurs et randonneurs.

On retiendra que le coin est très beau. Une journée de printemps en plein hiver, sous un grand ciel bleu. Deux chateaux et quelques constructions magnifiques, comme la chapelle de Pise. Le lac. La ballade a ses atouts, chasseurs ou pas.

Et une page de culture, puisque nous sommes sur les terres de Florian. Lecture d’une de ses fables, au pied de l’ancienne magnanerie (devenue bergerie):

Le Grillon
Un pauvre petit grillon
Caché dans l’herbe fleurie
Regardait un papillon
Voltigeant dans la prairie.
L’insecte ailé brillait des plus vives couleurs ;
L’azur, le pourpre et l’or éclataient sur ses ailes ;
Jeune, beau, petit-maître, il court de fleurs en fleurs ;
Prenant et quittant les plus belles.
Ah ! Disait le grillon, que son sort et le mien
Sont différents ! Dame nature
Pour lui fit tout et pour moi rien.
Je n’ai point de talent, encor moins de figure ;
Nul ne prend garde à moi, l’on m’ignore ici bas :
Autant vaudrait n’exister pas.
Comme il parlait, dans la prairie
Arrive une troupe d’enfants ;
Aussitôt les voilà courants
Après ce papillon dont ils ont tous envie.
Chapeaux, mouchoirs, bonnets, servent à l’attraper.
L’insecte vainement cherche à leur échapper,
Il devient bientôt leur conquête.
L’un le saisit par l’aile, un autre par le corps ;
Un troisième survient et le prend par la tête.
Il ne fallait pas tant d’efforts
Pour déchirer la pauvre bête.
Oh ! Oh ! Dit le grillon, je ne suis plus fâché ;
Il en coûte trop cher pour briller dans le monde.
Combien je vais aimer ma retraite profonde !
Pour vivre heureux vivons caché.

(Jean-Pierre Claris de Florian)

Photos

P1020490
La chapelle de Pise, temple protestant construit entre 1992 et .1998 pour célébrer le 400ème anniversaire de l’Edit de Nantes
P1020491
Les vitraux de Jean-Michel Folon sont surtout à voir… de l’intérieur, mais la chapelle est rarement ouverte au public.
P1020492
20 randonneurs habillés comme en hiver…
P1020497
Un très beau lac pour le pique-nique.
P1020503
L’association Dimanche-rando 34 a maintenant sa section chorale ! Et le ciel resta bleu…
P1020509
La faute aux chasseurs, on revient en passant sous la chapelle.
P1020511
Le petit pont au fond de la vallée.
P1020512
Une journée d’été en hiver.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s