Une part de ciel, de Claudie Gallay ****

partdeciel

Aux premiers jours de décembre, Carole regagne sa vallée natale, dans le massif de la Vanoise, où son père, Curtil, lui a donné rendez-bous. Elle retrouve son frère et sa soeur, restés depuis toujours dans le village de leur enfance. Garde forestier, Philippe rêve de baliser un sentier de randonnée suivant le chemin emprunté par Hannibal à travers les Alpes. Gaby, la plus jeune, vit dans un bungalow où elle attend son homme, en taule pour quelques mois, et élève une fille qui n’est pas la sienne. Dans le Val-des-Seuls, il y a aussi le vieux Sam, pourvoyeur de souvenirs, le beau Jean, la Baronne et ses chiens, le bar à Francky avec sa jolie serveuse…

La quatrième est trop longue et je m’arrête ici. Coïncidence, j’ai commencé ce livre pendant ma semaine de randonnées dans les Alpes… en été. La neige, le froid, la nuit sont partout dans le roman. C’est l’histoire d’une famille, dans une vallée retirée qui se mobilise pour ou contre son développement en nouvelle station de ski. Comme les autres romans de Claudie Gallay, l’histoire – tellement ordinaire de beaucoup de ses personnages – est vraiment bien écrite. “On s’y croirait” parce que le contexte est là, comme les maisons du village, le froid, la neige ou la forêt, tout très bien rendu. Ce qui n’est pas ordinaire et les a tous marqués profondément, c’est l’enfance des trois frères et soeurs, leur maison brûlée et ce père, toujours absent, que l’on attend…

Prêt à lire un autre roman de cette auteure.

Emprunté à la médiathèque de Saussines

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s