L’oiseau de mauvais augure, de Camilla Läckberg ***

l-oiseau-de-mauvaise-augure-cover

L’inspecteur Patrik Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n’a pas une minute à lui. La ville de Tanumshede s’apprête en effet à accueillir une émission de téléréalité et ses participants avides de célébrité, aussi tout le commissariat est mobilisé pour éviter les débordements de ces jeunes incontrôlables. Hanna Kruse, la nouvelle recrue, ne sera pas de trop. D’autant qu’une femme vient d’être retrouvée morte au volant de sa voiture, avec une alcoolémie hors du commun.
La scène du carnage rappelle à Patrik un accident similaire intervenu des années auparavant. Tragique redite d’un fait divers banal ou macabre mise en scène ? Un sombre pressentiment s’empare de l’inspecteur. Très vite, alors que tout le pays a les yeux braqués sur la petite ville, la situation s’emballe. L’émission de téléréalité dérape. Les cadavres se multiplient. Un sinistre schéma émerge…

Comme prévu je n’ai pas tardé à “retomber” dans un livre de Camilla Läckberg. Encore un bon policier, bien construit, bien compliqué, et palpitant jusqu’à la fin.

Emprunté à la bibliothèque de Saussines

Brunetti et le mauvais augure, de Donna Leon ***

mauvaises_augures-x

Venise, un été de canicule. Le commissaire Brunetti ne rêve que de se retirer dans la fraîcheur des montagnes en famille à l’abri des hordes de touristes quand l’inspecteur Vianello lui confie ses soucis : sa tante, une vieille dame crédule, obsédée par les horoscopes, divinations et prédictions en tous genres, retire de grosses sommes d’argent et il soupçonne un gourou peu scrupuleux de lui extorquer des fonds. Brunetti accepte de lui prêter main-forte et leur enquête informelle les conduit chez le mystérieux Stefano Gorini. Mais leurs efforts tournent court quand un greffier est victime de meurtre, anéantissant les espoirs de Brunetti de passer quelques vacances bien méritées…

Les livres de Donna Leon font depuis longtemps l’objet d’une série télévisée allemande qui a commencé à être traduite en français et devrait ajouter encore à la réputation internationale du fameux commissaire italien… dont nous étions aller voir le terrain de jeu au moment du carnaval (photo). Ce n’est pas le meilleur des polars quant à l’intrigue, mais ça se passe à Venise, alors on pardonne beaucoup.

commissariatSanMarco

acheté en livre de poche et en anglais “A Question of Belief”