L’épouvantail, de Michael Connelly ***

épouvantailViré du L.A. Times, le journaliste Jack McEvoy hésite entre dégoût et rage. Mais c’est la fierté qui finalement l’emporte: avant de partir, il va écrire l’article de sa vie. Et les pontes de la direction n’auront plus que leurs yeux pour pleurer.
A priori, l’histoire d’Alonzo Winslow, un dealer meurtrier de 16 ans, n’a rien de prometteur: le gamin a avoué. Mais d’autres meurtres, bien antérieurs
, semblent prouver le contraire. Embarqué dans une aventure qui le dépasse, Jack lance un S.O.S. à Rachel Walling, l’agent du FBI qu’il aime depuis toujours.Sans se douter que dans le même mouvement, il enclenche le piège machiavélique tendu par un tueur d’une intelligence et d’une cruauté ahurissantes.

Un bon polar. Action. Suspense. Un petit zeste de romance. Encore un livre qu’on ne lâche pas et qui se lit vite. Sans prétention.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s