Le livre du roi, de Arnaldur Indridason ***

couv-livreroi
Le livre du roi d’Arnaldur Indridason, Métaillé (2013)

En 1955, un jeune étudiant islandais arrive à Copenhague pour faire ses études. Là il va se lier d’amitié avec un étrange professeur, bourru, érudit et buvant sec, spécialiste des Sagas islandaises, ce patrimoine culturel inestimable qu’ont protégé les Islandais au long des siècles comme symbole de leur nation. Il découvre le secret du professeur, l’Edda poétique, le précieux Livre du roi, dont les récits sont à l’origine des mythes fondateurs germaniques, lui a été volée pendant la guerre par des nazis avides de légitimité symbolique.
Ensemble, le professeur et son disciple réticent, qui ne rêve que de tranquillité, vont traverser l’Europe à la recherche du manuscrit. Un trésor pour lequel certains sont prêts à voler et à tuer. Un trésor aussi sur lequel on peut veiller et qu’on peut aimer sans en connaître la valeur.
Une histoire inhabituelle et une aventure passionnante sur ce qu’on peut sacrifier et ce qu’on doit sacrifier pour un objet aussi emblématique qu’un livre.

Pas de commissaire Erlendur dans ce roman d’Indridason, qui nous rappelle qu’avant d’être l’auteur de romans policiers à succès que le monde entier connaît, il a étudié l’histoire à l’Université d’Islande. On peut avoir un moment d’inquiétude quand Indridason se lance dans un cours sur la littérature islandaise pour les nuls, mais le roman d’aventure l’emporte sur le roman d’histoire et on se laisse prendre aux péripéties rocambolesques de l’enquête menée par le vieux professeur et son jeune assistant.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s